Un nouveau regard

Le 20 décembre 2008, j’ai commencé à utiliser mon nouveau caméscope Sony HD comme appareil photographique. C’est une surprise. Je l’avais acheté pour continuer à faire de « petits films obscurs », mais en qualité HD. Pendant un peu plus de deux ans, je vais essentiellement l’utiliser pour des images fixes. Je commence par une photo de Mathieu, mais, sauf exception, je ne publie pas de photos de mes proches. Puis, au hasard, une petite sculture africaine devant quelques livres de ma bibliothèque. Et ensuite un bouquet d’oeillets sur le trottoir d’un fleuriste voisin. C’est la première des photographies dans les rues de Paris, premier jalon de ce qui va progressivement devenir l’album Le piéton de Paris, titre emprunté à Léon-Paul Fargue. Je prends également quelques photos au Musée d’Orsay. Photographier dans les musées va vite devenir une mauvaise habitude. Je suis étonné par l’éclat des images en HD. Le format, aussi, un 16/9 inspiré des normes du cinéma, m’intéresse. Plus de treize ans après mon entrée dans l’univers numérique, le 11 février 1995 à Berlin, je deviens finalement, moi-même, un photographe numérique. Mieux vaut tard que jamais.

 

Paris, 13 août 2015.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.