Critique : Friedrich Kittler, une philosophie de l’Histoire déterminée par les médias

A l’occasion de la publication de la traduction française de Gramophone, Film, Typewriter et de Médias optiques. Cours berlinois 1999, deux ouvrages majeurs du philosophe allemand Friedrich Kittler, je propose sur mon site « Histoire de la télévision » une lecture critique de la vision historique de cet auteur que la France découvre avec plus d’un quart de siècle de retard.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.