A Belgrade

BelgradeEn Serbie, pour moins d’une heure. Orage terrible sur l’aéroport de Belgrade. En 1969, lorsque nous sommes venus en Yougoslavie, les douaniers ont constaté que le consulat de Bruxelles avait oublié d’inscrire mon nom sur le passeport de mon père.Ils nous ont enjoints d’aller à Belgrade « pour faire le nécessaire ». Belgrade n’était pas sur l’itinéraire (Llubljana, Split, Banja Luka, Mostar, Sarajevo, Dubrovnik, gorges de Kottor et retour vers Trieste par la côte dalmate. Mon père, homme pourtant rigoureux et respectueux des règles, fit le nécessaire lui-même. J’entrai dans le pays en clandestin. Il y a prescription et il y a eu des crimes bien plus graves depuis.

Belgrade, 20 août 2015.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.