Karimouche, la charentaise berbère

 Karimouche (Ménilmontant, 13 juin  2015)    Photo : André Lange-Médart

Karimouche (Ménilmontant, 13 juin 2015)
Photo : André Lange-Médart

La chanteuse Karimouche clôturait ce soir le festival du 11ème arrondissement, Onze bouge sur le stade du boulevard Ménilmontant.

Karimouche a été costumière de théâtre. Avec sa belle voix chaude, sa gouaille, et ce que l’on appelait jadis un tempérament, elle pourrait chanter le blues, jouer la comédie ou s’adonner aux harangues de tribun. Elle a choisi de s’inscrire dans la tradition de la chanson réaliste, malheureusement ensevelie ces temps-ci sous la guimauve acoustique. Référence Fréhel, avec des petites moqueries à la Arletty et sa gueule d’atmosphère. Mais Karimouche modernise et renouvelle le genre, avec des apports hiphop, des moments de stand up comedy, des parodies de la gestuelle rock star ou encore  de la danse orientale et des éléments de tradition berbère. Grand brassage, mais cohérent et efficace. « Charentaise berbère », elle a le babil méridional et un peu de la canaille parisienne. Les textes (parfois un peu écrasés par la sono) évoquent la vie quotidienne, Facebook, les amis qui s’incrustent, un tango du célibataire, le boulot, les mecs indélicats, les effets spéciaux,  les grands-mères immigrées, la vie quoi. Et bien sûr un Qui  est-ce qui m’aime ?, plaintif et douloureux. Avec tout ça, une bête de scène, séductrice, drôle, d’une énergie folle et à certains moments des furies de Gorgone.

Karimouche a la pêche et peut être rassurée : le public l’aime et moi aussi.

 

Paris, 13 juin 2015.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.