On restaure les films, pas les statues.

komsomolPour égayer une fin de Festival assez sombre, les organisateurs ont eu la bonne idée de présenter le film Welcome d’Elem Klimov (1964), une comédie d’enfants dans un camp de Komsomols. J’imagine que cela a eu autant de succès en URSS que La guerre des boutons à la même époque. Dans un très beau plan, le petit héros est effrayé par une allée de statues de pionniers, telle que celle-ci, photographiée à Moscou, à deux pas de l’Etang des Patriarches,  en décembre dernier. Dans le film, les statues sont en meilleur état. On restaure les films, pas les statues.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.