Seraing la Rouge

Aux quatre vents. Jemeppe (Seraing). (Photo : André Lange-Médart).
Aux quatre vents. Jemeppe (Seraing). (Photo : André Lange-Médart).

Comme toujours lorsque je reviens dans la vallée grise – pourtant bien ensoleillée par une magnifique journée de printemps – je suis fasciné par les traces du passé industriel, les traces des luttes ouvrières anciennes et la désolation du paysage, surtout lorsqu’il est remodelé par d’improbables chantiers. Que signifie cette fascination, sinon une distance, une absence, un coucher de soleil sur le lieu exact de ma naissance ?

Seraing, 9 mars 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.