Olivier Assayas à Venise

 Olivier assays (Venise, septembre 2012)  (Photo : André Lange-Médart)

Olivier assays (Venise, septembre 2012) (Photo : André Lange-Médart)

Olivier Assayas, ce lundi soir lors de la présentation de son film Après mai à la Mostra. Beau film sur la génération des lycéens de l’après-Mai 68. C’est touchant de la même manière que « Il meglio gioventù » : amours, déchirements, désillusions. J’ai l’impression d’avoir déjà rencontré, à un moment ou l’autre, les différents personnages, y compris la rousse fille d’ambassadeur américain. Pas de nostalgie, mais une mélancolie lucide, juste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.