Lisant Maïmonide en Alentejo.

« Fa calma » : expression du Portugais d’Alentejo qu’il ne faudrait pas traduire par « Il fait calme » mais par « L’air, la chaleur et la pensée sont ensemble immobiles« .

Je cherche à me dégager de la tyrannie des actualités en lisant (essayant de lire) Le livre de la connaissance de Moïse Maïmonide.

Evidemment, désaccord dès le premier paragraphe : « Le principe des principes et le pilier des sciences, c’est de connaître qu’il y a un Être premier et que c’est lui qui impartit l’existence à tout ce qui existe. En effet, toutes les créatures du ciel, de la terre et de l’espace qui est entre eux ne tirent leur être que de la vérité de son être, à lui« .

Perplexité au second paragraphe : « Que si tu admets en ta pensée que cet Être premier n’existe pas, aucune autre chose ne pourra exister ».

Mais alors, ces terres ocres qui m’entourent à perte de vue, ces oliviers, ces chênes-lièges, ces lauriers roses ne seraient que le fruit de ma belle imagination ?.

 

Quelque part en Alentejo, 29 juillet 2011.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.