Omniprésence de la connerie

Hier soir, discussion avec M. sur l’omniprésence de la connerie. Je cite « Pauvre Boris » de Ferrat :
« Les cons n’arrêtent pas de voler,
Et les autres de les regarder ».

M., toujours stratège : « Oui, il n’y a pas qu’en Libye qu’il faudrait fermer l’espace aérien ».

 

Strasbourg, 27 février 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.