La belle inconnue

Je me souviens de la soirée du 28 septembre 1970. J’avais quinze ans et quelques mois et je commençais à tenir un journal, comme on croit intéressant de le faire à cet âge-là. J’avais écrit sur une des toutes premières pages « Aujourd’hui Nasser est mort. Que va-t-il se passer ? ».

La question était banale et naïve. Elle l’est toujours aujourd’hui. Mais, avec les années, elle s’est enrichie d’une force mystérieuse, celle que revêt l’événement historique pour qui a découvert la multiplicité des temporalités.

Strasbourg, 12 février 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.