Errances berlinoises

fev2009-5Berlin, 7-9 février 2009.

« Ne pas trouver son chemin dans une ville, ça ne signifie pas grand chose. Mais s’égarer dans une ville comme on s’égare dans une forêt demande toute une éducation » écrit Walter Benjamin tout au début de ses Enfances berlinoises. En revoyant l’album de nos promenades berlinoises de février 2009, je me dis que j’ai bien manqué de cette éducation. Voilà bien parmi les rares photos que je ne suis plus capable de situer dans leur localisation géographique précise.

Je n’ai guère photographié des monuments, des lieux, mais des affiches, des mots, des signes.

fev2009-2

Comme si cette ville détruite n’avait à offrir qu’un système sémiotique convenu, auquel l’étranger de passage s’agrippe pour survivre dans le froid. Une affiche de Liza Minelli, et nous voici dans la remémoration de Cabaret. Un bureau des employés du métro et c’est toute la foule de la Friedrichstrasse qui est présente. Une carcasse de magnétoscope sur le sol d’un terrain vague, et c’est l’univers défunt de l’image analogique qui surgit.

fev2009

fev2009-4

Berlin est donc restée pour moi, ce février là, une ville abstraite.

J’ai poussé cette abstraction à l’absurde en photographiant dans tous ses détails la Savignyplatz, à laquelle me lie une lointaine histoire familiale. L’album « Tentative de description de la Savignyplatz », dans lequel j’ai retenu à peu près toutes les photos, même celles à la qualité technique complètement insatisfaisante, est une sorte d’exercice à la Perec, sauf que derrière la réalité présente c’est un passé lointain que je fixe.

fev2009-7

Seul le jeune vendeur de journaux, sur les quais de la station de métro, témoigne d’un souffle de vie, fragile et maladroit.

fev2009-6

« Chacun d’entre nous a cette fée qui accorde un voeu« , écrivait Walter Benjamin dans « Matin d’hiver ». Je ne sais si c’est la sienne que j’ai photographiée, lui qui reconnaissait que son voeu fut exaucé. Mon voeu berlinois ne le fut pas.

Paris, 17 novembre 2016.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.