Heure verte dans le XIXème

11 janvier 2009.

19eme

Je ne sais pourquoi les trois photos que j’ai conservée du trajet en bus qui nous mène de la Porte de Saint-Ouen à Ménilmonant ont cette teinte verte un peu sale. Rue de l’Ourcq, Place Armand Carrel, Place des Fêtes. Fin d’après-midi hivernale, entre 16 heures 35 et 16 heures 45. Peut-être un effet de filtre dû à la coloration des vitres du bus de la RATP.  Il me serait aisé, avec Lightroom, de les retravailler, de corriger cela, de les ramener, par exemple, à ce noir et blanc qui rend sa dignité à toutes choses. Mais je préfère leur garder ce côté glauque, peut-être parce que la promenade du Canal de l’Ourcq était la préférée de Baudelaire. Sans cette teinte verdâtre, dont émane une certaine tristesse urbaine, elles perdraient leur peu d’intérêt.

19eme-2

19eme-3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.